Si votre climat le permet et que le sol n’est plus gelé, préparez les parcelles, pour les pommes de terre et les semis précoces. Dans l’ouest de la France plantez les échalotes.

Dans l’est semez sur couche des carottes, choux cabus et radis à forcer. Dans le midi s’il ne gèle plus, semez en pleine terre les carottes courtes, cerfeuil, chicorée, épinards, fèves, mâche, poireaux.

Continuez la plantation des arbres fruitiers.

Pensez à semer l’indispensable persil qui rend bien des services et parfume agréablement la préparation des plats. Sa germination est lente (3 à 5 semaines) une superstition raconte qu’il devait faire 7 tours chez le diable avant de germer.

Pour lui éviter ce voyage diabolique, trempez les graines dans un verre d’eau tiède quelques heures avant le semis, pour ramollir son enveloppe très dure. Ajoutez un peu de sable au semis, recouvrez de terre à 0,5 cm et mettez-le dans l’obscurité en posant dessus une planche.

Il adore être en compagnie des oignons « jaune paille des vertus » leur présence l’aide dans sa levée. Semez aussi du persil frisé, du persil d’Italie dont le goût est incomparable, il existe aussi un persil à grosse racine qui se sème et se déguste comme un navet ou du céleri-rave. Lorsque vous le récoltez pour le conserver et lui garder son arôme, hachez-le et congelez-le immédiatement.

Frais vous pouvez le garder quelques jours, lavé et placé dans une boite hermétique au réfrigérateur.

tomateSi vous avez un local clair et tempéré (18 à 20°) réalisez vos semis de tomates dans une caissette remplie de terreau, tassez légèrement la surface, posez les graines une à une à 1 cm. d’intervalle, puis recouvrez d’une fine pellicule de terreau, retassez, arrosez en pluie très fine et couvrez d’une vitre jusqu’à la levée.

Repiquez-les en godets lorsqu’ils ont atteint 15 cm. (5 à 7 feuilles) en enterrant la base des tiges. Repiquez-les en terre début Mai, creusez un large trou (30 cm. de diamètre).

Evitez l’exès d’azote, la pulpe deviendrait très aqueuse et peu goûteuse, mieux vaut un engrais riche en potasse. Pour les arrosages une pratique de Grand’Mère, broyez dans un mixer 6 coquilles d’oeuf dans un litre d’eau, à faire tous les 15 jours, vous obtiendrez des fruits plus sains et plus précoces.

Et lorsque les fruits grossissent et commence à prendre couleur, ajoutez 1 cuil. à soupe de sucre dans l’eau d’arrosage, vos tomates seront plus fondantes.

radisDans les régions tempérées vous pouvez semer les radis à forcer. Les radis lèvent vite, ils seront consommables 18 à 20 jours plus tard. Semez les graines de radis rond à fleur de terre, pour les graines de radis long, enfoncez-les de 2 cm.

Pour être croquants et non piquants les radis doivent pousser vite, le sol doit être souvent humidifié. Pour obtenir une production constante divisez votre paquet de graines en 2 ou 3 et semez la même quantité tous les 10 à 15 jours.

Sachez que les semis précoces de radis récoltés Avril- début Mai ne sont pas attaqués par la mouche du navet, après couvrez vos plants avec un filet anti-insectes.

Le radis ne supporte pas les grandes chaleur, semez-les à l’ombre portée des haricots grimpants et des tomates. Les fanes de radis sont riches en minéraux et vitamines, mélangez les jeunes fanes à une salade verte et faites un potage avec les plus agées. En cuisine Asiatique, si vous avez des difficultés à vous procurer des jacinthes d’eau, coupez quelques radis roses ou noirs selon leur saison, ils remplaceront cette denrée rare.

sarietteSous le climat méditerranéen, vous pouvez commencer le semis de la sarriette, ou sur un balcon exposé au sud, dans des jardinières. Dans les régions du nord de la France mieux vaut attendre quelques semaines.

Vous pouvez renouveler un semis fin Mai, pour avoir une récolte jusqu’en fin Novembre, « la satureja hortensis » espèce annuelle et se sème chaque année, l’autre espèce S. Montana est vivace et rustique, elles se cultivent toutes les deux en terre légère et au soleil.

Elles ont toutes deux une saveur poivrée, légèrement âcre. Utilisez les feuilles avec les légumes secs (fèves en particulier) et la viande, ajoutez-les en fin de cuisson.

En semant l’odorante sarriette vous ferez plaisir aux abeilles.

cage_amourPensez au semis du Coqueret du Pérou appelé aussi Physalis potager, la récolte se fait en Août-Septembre lorsque les fruits se détachent seuls ( un petit fruit rond, jaune ou orangé contenu dans une fleur en forme de lampion) Vous les dégusterez cru ou en confiture.

A savoir que le Coqueret du Pérou développe des tiges de près d’1 mètre de hauteur et forme un buisson. Utilisez un terreau pour semis, recouvrez-les d’une fine pellicule de terreau, tassez et arrosez délicatement.

Gardez-les dans un local clair à température entre 18 et 20°C. ceci jusqu’en Mars, respectez bien les instructions inscrites sur le paquet de graines pour le repiquage et vous pourrez avoir le plaisir de récolter ce joli petit fruit rond au goût acidulé.

VN:F [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)


Laissez une reponse


Recettes recentes

Les gressins/gressini fait maison

Posté le 15 - Mai - 2018

0 Comment

Un fondant au chocolat...

Posté le 9 - Juin - 2016

0 Comment

Supreme de volaille a...

Posté le 25 - Mar - 2015

0 Comment

Civet de joues de...

Posté le 18 - Mar - 2015

0 Comment

Articles recents

La pause cafe, un...

Posté le Oct - 18 - 2016

0 Comment

Devenir cuisinier : quelles...

Posté le Sep - 15 - 2016

0 Comment

David Martin gare son...

Posté le Mai - 24 - 2016

0 Comment

Boire et manger :...

Posté le Sep - 23 - 2015

0 Comment