La livèche  » l’ache des montagnes ou céleri perpétuel » est une plante vivace, dont le feuillage disparaît en hiver. Choisissez-lui un coin mi-ombragé. Les jeunes pousses se dégustent en salade, les feuilles pour le pot-au-feu ou le potage, elles leur communiqueront un délicieux goût de céleri.

Les jeunes tiges sont confites au sucre comme l’angélique. Repiquez quelques plants près de l’angélique. Attention la livèche est irritante pour le rein, pour les personnes souffrant d’infection rénale et les femmes enceinte, la livèche est interdite. Coupez-la au début de l’hiver elle repoussera l’année suivante.

epinardL’épinard de Nouvelle-Zélande « épinard d’été ou tétragone cornue » n’aime pas la chaleur, prenez garde car cela le fait fleurir, plantez-le bien à l’abri des haricots à rame ou à l’ombre des maïs, ou encore installez-lui une ombrière qui laisse circuler l’air.

Offrez-lui une terre riche et fraîche. Ses feuilles sont beaucoup plus charnues que celles de nos épinards. Pour les semis de printemps, choisissez des épinards lents à monter en graines « viking » « alpha f1 » « delta f1 » « ou symphonie f1 »

Si les feuilles sont d’un vert sombre et fortement cloquées, réduisez les apports en azote, elles sont trop riches en nitrate et cultivez-les davantage au soleil. Des feuilles vert pâle et lisses, le taux est faible. Mais dans tous les cas, consommez-les sans attendre, pour que les nitrates ne se transforment pas en nitrites « substances toxiques ».

capucineLes premières capucines furent rapportées d’Amérique du Sud en Europe au XVIéme siècle, cultivées comme des plantes potagères, leur saveur piquante rappelait celle du cresson Alénois.

Les fleurs de capucines annuelles se consomment sans craint dans les salades. (ne les mélangées pas, déposez-les en décoration car elles sont fragiles).

En quelques semaines elles vous apporteront un décor de charme. Au potager semez-les parmi les légumes « variétés naines ou semi-naines » intercalez des rangs entre les haricots, les salades, les fèves, les radis, les choux ou les pieds de tomates. Au balcon dans un grand bac en bois, plantez un solide tuteur au centre. Tendez une dizaine de ficelle entre le tuteur et les bords du bac. Puis semez les capucines grimpantes.

En quelques semaines vous aurez une belle potée fleurit jusqu’à l’automne.

  • « Variétés naines « tom pouce » (variété à mélange)
  • « cherry rose » (fleurs roses)
  • « golden yellow » (fleurs jaunes)
  • « écarlate » (fleurs rouges)

Les capucines aident les légumes à lutter contre les pucerons.

graineDans un coin du potager ou au bacon semez le carvi. Les Francs-Comtois et les Alsaciens l’appelle le « cumin des prés ». Ses graines sont très utilisées dans la cuisine Nordique pour parfumer pains, gâteaux, fromages et choux. Le carvi plante bisannuelle, la première année elle forme les feuilles puis fleurit la seconde année. Ses belles ombelles blanches monteront en graines, coupez-les juste avant maturité et suspendez-les au-dessus d’une mousseline sur laquelle tomberont les graines.

Essayez la poivrette ou cumin noir, cette nigelle cultivée est proche de la nigelle de Damas. Elle se sème au printemps. Vous en récolterez les fruits renflés dès qu’ils sont secs, ouvrez-les pour libérer les graines et conservez-les au sec. Broyez-les pour les ajouter à vos plats cuisinés ou saupoudrez pains et brioches. Après avoir mangé de l’ail, croquez-en quelques unes, pour avoir l’haleine fraîche.

cornichonSemez les cornichons au chaud à l’abri, dans des petits pots remplis de bon compost à une température de 18°C. pour germer. Sortez-les en plein air qu’à la fin du mois de Mai, tout en les protégeant encore pendant la nuit avec des cloches.

Arrosez-les régulièrement sans mouiller leur feuillage sensibles aux maladies cryptogamiques (champignons) Préparez à l’avance leur emplacement au potager, installez un paillage de plastique qui chauffera le sol. Si vous le placez début Avril, vous gagnerez 1 à 2 semaines pour mettre vos plants en terre. Le film plastique peu esthétique au départ disparaîtra rapidement sous la végétation.

Si vous désirez de petits cornichons, cueillez tous les 2 jours, pour des calibres plus gros (7 cm. env.) tous les 3 jours.

Cueillez-les à la fraîche avant que le soleil ne commence à chauffer. Variété courte  » vert petit de Paris » mi-long « fin de Meaux » très productif, le plus long « amélioré de bourbonne » a considérer comme un concombre dès qu’il aura atteint 10 cm. Variété « hybride f1 » ne porte que des fleurs femelles et résiste aux maladies. « nib f1 » précoce à petits fruits « paragynot f1 » fruits fermes, gardent leur couleur dans le vinaigre. Puis une variété non épineuse « witlo f1 ».

Le voisinage favorable avec les cornichons sont céleri, asperge, chou, haricot, laitue, oignon, pois et maïs. Par contre les pommes de terre et les tomates sont défavorables.

Plantez 1 ou 2 pieds d’angélique, il lui faut une terre bien fumée et pas trop de soleil, paillez les pieds et arrosez régulièrement.

Vous récolterez ses tiges, la deuxième année, elle fleurira abondamment la troisième année. Faites cuire les tiges, elles accompagnent agréablement le saumon ou faites-les confirent.

courgetteSemez en godets dans un mélange de terre de jardin et de terreau, quelques graines de courgettes (4 env.) ne garder que 2 plants puis mettre en place à partir du 15 Mai.

La courgette s’installe sans dificulté et nettoie le sol. PLantez-la dans un coin ou votre potager n’est pas au mieux de sa forme. Elle aime le voisinage du haricot, de la pomme de terre et du maïs. Surveillez les courgettes lorsqu’elles mesurent pas plus de 25 cm. au-delà leur peau durcit et leur chair est farineuse et remplie de pépins. De plus vous empêchez la formation de nouveaux fruits.

Cueillez les fleurs mâles, lorsqu’elles viennent de s’ouvrir, préparez-les sans tarder car elles se fanent avant midi. Faites-en des beignets ou farcissez-les à votre goût et passez-les au four. Une fleur mâle ne montre pas de renflement au départ du pédoncule. C’est ce renflement qui donne le fruit chez la fleur femelle.

slaSemez les scorsonères et les salsifis en enterrant bien les graines, ils resteront au frais et à l’abri de la gourmandise des oiseaux.

Surveillez les feuilles des salsifis, dès que les symptômes, pustules emplies de la poudre blanche des spores, souvent brillante se développant sur les feuilles et parfois sur les tiges, des traitements fongicides viennent difficilement à bout de cette maladie. Enlevez les parties atteintes et détruisez-les dans l’immédiat.

betteravePour une récolte précoce de betterave. Préparez les plants en serre, dès le mois d’Avril dans des godets remplis de terre de jardin et repiquez-les (dès qu’il ne gèle plus) en les protégeant d’un voile de forçage. Cueillez-les dès qu’elles atteignent la taille d’une balle de golf. Pour ce type de récolte, espacez-les tous les 10 cm.

Les variétés tardives se gardent plusieurs mois a condition de les récolter en automne avant les gelées. Laissez les racines sécher 1 journée à l’air, à l’abri de la pluie. Coupez le feuillage en le tordant à la main, puis enlevez grossièrement la terre. Ensuite, mettez-les à la cave dans des caisses remplies de sable ou dans de la tourbe juste humide à une température entre 0 et 5 °C. Comptez pour une dizaine de betteraves (quantité pour 1 personne) 2 m. linéaires. Dans le cas de conserves pour l’hiver, prévoyez le double.

cocombreLes concombres semez-les en Avril à l’abri, ne les mettez en place qu’à partir de la seconde quinzaine de Mai à 60 cm. les uns des autres. Protégez-les encore 3 semaines avec des cloches ou des chassis mobiles pendant la nuit. Pour les variétés coureuses, prévoyez 2 bons M2 par plante.

Taillez les jeunes plants, dès que leur tige porte 4 feuilles, coupez le haut de la tige en ne laissant que 2 feuilles du bas. Laissez que 4 fruits sur chaque plant, vous obtiendrez de beaux fruits. Dès que l’un est presque mûr, laissez-en un autre se former et ainsi de suite. Pour obtenir des fruits bien droits, lorsqu’ils commencent à grossir, glissez chaque fruit dans une bouteille d’eau minérale plastique (coupez les deux extrémités de la bouteille).

Si vous manquez de place, semez des variétés non coureuses, elles occuperont qu’un mètre carré. Elles pousseront très bien dans un grand pot sur un balcon en piquant 2 à 3 tuteurs reliés entre-eux, pour soutenir les fruits. Variétés non courantes « bush champion f1 » ou « petita f1 ».

  • En climat rude semez en pleine terre, pois, fèves, pommes de terre germées.
  • Sous abri choux, tomates, courgettes.
  • En climat de plaine semez en place, salades, betteraves, bettes, choux, fèves, épinards, oignons, radis, maïs doux, et semez le basilic sous abri.
  • En climat océanique semez le persil, coriandre, aneth, cerfeuil. Plantez thym, laurier, ciboulette, choux, oignons et pommes de terre.
  • En climat méditerranéen doux, semez les cardons. Plantez courgettes, tomates, melons, pastèques..
  • En climat méditerranéen chaud, semez en place cardons, chayottes, courges, pastèques..

Repiquez les artichauts.

VN:F [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)


Laissez une reponse


Recettes recentes

Les gressins/gressini fait maison

Posté le 15 - Mai - 2018

0 Comment

Un fondant au chocolat...

Posté le 9 - Juin - 2016

0 Comment

Supreme de volaille a...

Posté le 25 - Mar - 2015

0 Comment

Civet de joues de...

Posté le 18 - Mar - 2015

0 Comment

Articles recents

La pause cafe, un...

Posté le Oct - 18 - 2016

0 Comment

Devenir cuisinier : quelles...

Posté le Sep - 15 - 2016

0 Comment

David Martin gare son...

Posté le Mai - 24 - 2016

0 Comment

Boire et manger :...

Posté le Sep - 23 - 2015

0 Comment